Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-49%
Le deal à ne pas rater :
Table de cuisson induction – ROSIERES RPI2S0 – 3 foyers
204 € 400 €
Voir le deal
-36%
Le deal à ne pas rater :
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs Intra-auriculaires
159 € 250 €
Voir le deal

 

 Rechargement du 577 Snider, 1ere partie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Empty
MessageSujet: Rechargement du 577 Snider, 1ere partie.   Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. EmptyVen 27 Avr - 14:45

RECHARGEMENT DU 577 SNIDER

1ere PARTIE : COMPOSANTS ET OUTILS


En rédigeant ce tutorial, je me suis rendu compte que j’avais beaucoup d’informations à vous donner. J’ai donc décidé de diviser ce tuto en deux parties :
- Une première partie consacrée aux composants de la cartouche (douille, balle, poudre, etc…).
- Une deuxième partie présentant la procédure de rechargement elle-même.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_10

1) Les composants

1-1 Douilles

A ma connaissance, il existe 3 fournisseurs de douilles destinées au 577 Snider :

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_11

A gauche : cartouches terminées avec douilles Bertram
Au centre : douilles Kynoch
A droite : douilles Magtech reformées

BERTRAM
Ce sont des douilles de très bonne facture. Les fonds et les parois de ces douilles sont épais et résistants, le laiton de très bonne qualité. Ces propriétés sont loin d’être négligeables. Elles garantissent une durée de vie importante ainsi que la sécurité du tireur. Mes douilles Bertram ont été rechargées 7 fois et ne présentent aucun signe de fatigue.

Une douille Bertram pèse à peu près 23 grammes.

Fournisseur : le Hussard Tarif : 123 Euros hors frais de port les 20 douilles. C’est très cher.

http://www.lehussard.fr/

Remarque : le Snider n’est pas protégé contre les ruptures de culot des douilles. Si un culot se rompt, les gaz brûlants peuvent fuir vers l’arrière entraînant à coup sûr l’ouverture de la culasse. Le visage du tireur est tout près…. C’est pour cela que les dernières versions du Snider comportaient un verrou mécanique empêchant l’ouverture de la culasse. Les douilles à fond plié (folded head) de l’époque n’étaient pas suffisamment résistantes et les ruptures de culot étaient fréquentes. Avec des douilles modernes à fond plein (solid head), le risque de rupture est écarté.

KYNOCH
La qualité des douilles Kynoch est comparable à celle des douilles Bertram. C’est du très bon quoi !!!

Une douille Kynoch pèse à peu près 21 grammes.

Fournisseur : directement chez Kynoch en Angleterre. Tarif : 90 Euros 13 les 20 douilles port et frais bancaires inclus. C’est moins cher.

http://www.kynochammunition.co.uk/

MAGTECH
Il est possible de reformer des douilles de calibre de chasse 24 en 577 Snider. J’ai fait un tutorial à ce sujet. L’énorme avantage, c’est le prix. Une boîte de 25 douilles Magtech coûte approximativement 18 Euros…. Le reformage réclame du temps et du savoir-faire mais rien d’irréalisable.

Une douille Magtech reformée ne pèse que 13 grammes. C’est beaucoup moins que les douilles Bertram ou Kynoch. Cela veut dire que les épaisseurs de métal sont plus faibles. Le fond, en particulier, est un fond saillant (balloon head). Les douilles Magtech sont à priori moins résistantes. Attention…

Fournisseur : les douilles Magtech sont difficile à trouver en France. Siegfried à déjà organisé des commandes groupées (il y a quelques semaines notamment).


1-2 Balles

Comme vous le savez sûrement, le Snider de 1866 est la conversion à chargement par la culasse du fusil Enfield 1853 à percussion et à chargement par la bouche. L’Enfield 1853, de part son mode de chargement, tire une balle Minié sous-calibrée. Au tir, la jupe de la balle se dilate et la balle peut alors prendre les rayures. Les habitudes ayant la vie dure, cette balle sous-calibrée à été conservée pour les cartouches du Snider. Comme vous le savez également le tir des balles Minié est une affaire de spécialistes et les résultats sont parfois aléatoires.

Caractéristiques la balle de la cartouche historique Mark IV :
- Balle Minié à 3 gorges de graissage
- Diamètre : 0,573 pouce soit 14,55 mm
- Longueur : 1,04 pouces soit 26,42 mm
- Masse : 480 grains soit 31,1 grammes

Caractéristiques du canon de mon Mousqueton Snider Francotte (mesurées à partir d’une balle surcalibrée rentrée à force dans le canon) :
- 5 rayures
- Diamètre à fond de rayures : 0,587 pouce soit 14,91 mm
- Diamètre à plat de rayures : 0,573 pouce soit 14,57 mm

A la lumière des chiffres ci-dessus, on voit qu’il est possible de tirer des balles présentant un diamètre plus important en adéquation avec le diamètre à fond de rayures du canon. On se place ainsi dans le cadre d’un rechargement moderne.

Personnellement, j’ai choisi une balle de diamètre 0,583 pouce soit 14,81 mm. Ce diamètre est proche du diamètre à fond de rayures de mon arme. La jupe Minié est donc inutile.

Sur ce forum consacré aux armes britanniques anciennes, les tireurs au Snider utilisent des balles de 0,585 pouce (14,86 mm) voire 0,590 pouce (14,99) en fonction des dimensions exactes de leur canon. Certains tirent des balles rondes de 0,600 pouce (15,24 mm).

http://p223.ezboard.com/bbritishmilitariaforums

La balle que j’utilise présente les caractéristiques suivantes :
- Balle à base plate avec 3 gorges de graissage
- Diamètre : 0,583 pouce soit 14,81 mm
- Longueur : 0,925 pouces soit 23,50 mm
- Masse : 542 grains soit 35,1 grammes

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_12

Elle est obtenue à partir d’un moule Rapine International 0,583 pouce et 455 grains qui est destiné à obtenir des balles Minié. J’ai fait modifier ce moule. Le noyau servant à réaliser la cavité de la balle Minié est remplacé par un simple cylindre. J’ai acheté ce moule 125$.
Pour le moulage en lui-même, le forum déborde d’infos sur le matériel et le savoir-faire.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_13

Lien vers le site de la société CH-4D où l’on peut trouver les moules Rapine :

http://www.ch4d.com/

Pour lubrifier mes balles j’utilise une graisse maison composée de la manière suivante :
- Végétaline 70 % en masse
- Cire de bougie 20 %
- Huile d’olive 10 %

Des tonnes de recettes sont disponibles sur le forum, les « Miniéristes » sont les champions !!!

Les balles graissées sont finalement recalibrées.


1-3 Charge

La charge de mes cartouches est la suivante :
- 3,6 grammes (56 grains) de Mousquet tir
- Une rondelle de carton de boîte de lait
- De le semoule pour compléter l’espace vide à l’intérieur de la douille

Cette charge, relativement faible, a été choisie dans le but soulager l’arme (et l’épaule du tireur). Sur le forum consacré aux armes britanniques, certains tireurs utilisent des charges allant jusqu’à 77 grains (4,99 grammes) de FFG, poudre comparable à la Mousquet tir. Les cartouches historiques contenaient jusqu’à 72 grains (4,67 grammes) de FFG. Pour les amateurs de charges viriles, il y a de la place dans la douille….

Remarque : pour des raisons de sécurité (risque de surpression destructrices), une cartouche à poudre noire ne doit contenir aucun espace vide.


1-4 Amorces

Pour les douilles Bertram et Kynoch, j’utilise des amorces Large Rifle CCI 200.
Pour les douilles reformée à partir de douilles Magtech, j’utilise des amorces Large Pistol CCI 300.

Les armorces CCI ont la réputation d’être dures. C’est mieux car la percussion du Snider est virile. Les amorces sont très abîmées mais ne sont pas percées.

Remarque : avec des amorces plus tendres, il y a un risque de perforation et donc de fuite de gaz chauds potentiellement dangereuse pour le tireur.



2) Presse à charger et jeux d’outils

Un jeu d’outil et une presse sont indispensables pour assembler les cartouches. Bien sûr, il est possible d’envisager la fabrication par un tourneur qualifié d’outils de rechargement manuels à la manière des défunts outils Spalek ou des Lee Loader.

2-1 Fournisseurs

A ma connaissance, il n’existe que deux fournisseurs de jeux d’outils pour 577 Snider et tous les deux sont américains : Lee et CH-4D.

CH-4D

J’ai commandé mon jeu d’outils chez CH-4D, il m’a coûté 169 $.

http://www.ch4d.com/

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_14

Suite à des échanges par mail, il m’a été possible de me faire fabriquer un jeu d’outils sur mesure. En particulier, le recalibreur interne de collet a été rectifié au diamètre exact de ma balle (0,583 pouce soit 14,81 mm). C’est exactement ce que préconise René Malfatti dans son manuel de rechargement.

LEE
Le jeu d’outils destiné au 577 Snider existe aussi chez Lee au prix de 110 $. C’est beaucoup plus abordable mais je ne suis pas certain que le jeu d’outils puisse être ajusté aux besoins du tireur.

http://www.leeprecision.com/


2-2 Adaptation outils/presse

Comme vous le savez tous, les outils sont filetés pour pouvoir être vissés dans le corps de la presse. Le filetage standard de ces outils est un filetage américain de diamètre 7/8 de pouce et comportant 14 filets au pouce. Tous les outils et toutes les presses disponibles sur le marché sont compatibles.

Voilà le problème : la douille du 577 Snider a un diamètre élevé (16,89 mm) au dessus du bourrelet. Il est physiquement impossible de réaliser des outils pour 577 Snider avec un filetage de diamètre 7/8 de pouce. Les parois de ces outils seraient trop fines et l’outil serait fragilisé. Les fabricants d’outils ont donc été obligés de réaliser des outils avec un filetage plus gros :
- Diamètre de 1 pouce et 14 filets au pouce pour CH-4D.
- Diamètre de 1 pouce 1/4 et 12 filets au pouce pour Lee.

Attention : les outils de 577 Snider ne peuvent pas se visser dans toutes les presses.

Pour cette raison, j’ai acheté une presse Lee Classic Cast Press. Cette presse comporte d’origine une bague d’adaptation 1 pouce 1/4 x 12 - 7/8 de pouce x 14. Il est donc possible d’utiliser le jeu d’outils Lee directement en enlevant cette bague. Pour utiliser le jeu d’outils CH-4D, il faut acquérir une bague d’adaptation 1 pouce 1/4 x 12 - 1 pouce x 14 (disponible chez CH-4D).

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_15

A gauche : bague d’adaptation CH-4D 1 pouce 1/4 x 12 - 1 pouce x 14
Au centre : taraudage de la presse au filetage de 1 pouce 1/4 x 12
A droite : bague d’adaptation Lee 1 pouce 1/4 x 12 - 7/8 de pouce x 14


A SUIVRE ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Empty
MessageSujet: Rechargement du 577 Snider, 2eme partie   Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. EmptyVen 18 Mai - 11:11

RECHARGEMENT DU 577 SNIDER

2eme PARTIE : RECHARGEMENT

Le rechargement du 577 Snider ne présente pas de difficultés particulières. La procédure de rechargement est strictement identique à celle de toutes les munitions comportant une douille droite (armes de poing principalement). Ce tutorial n’est pas uniquement destiné à la secte des tireurs au Snider. Il s’adresse également à toutes les personnes qui souhaitent recharger leurs propres cartouches à poudre noire. Les différentes opérations qui vont être décrites dans ce qui va suivre peuvent être appliquées (sous réserves d’adaptations mineures) à la plupart des munitions à douilles droites rechargées à la poudre noire (44-40, 11mm73, 45 long colt, 45-70….).

Avant d’aller plus loin, je tiens à rappeler que le rechargement est une activité réclamant la plus grande rigueur et la plus grande attention. La sécurité est primordiale.

Pour tout ce qui concerne le rechargement en général et le réglage des outils en particulier, je ne peux que conseiller la lecture de l’excellent « manuel de rechargement N°6 » de René MALFATTI (éditions CREPIN-LEBLOND).


Etape 1 : graissage des balles

Consommables :
- Pains de graisse à balle
- Balles

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_10

Les balles sont graissées à la main individuellement. Prendre une balle dans la main gauche et frotter avec un petit pain de graisse de la main droite. La graisse est déposée en excès de manière à bien remplir les gorges de la balle.


Etape 2 : recalibrage

Matériel :
- Recalibreur (fabriqué par un tireur qui habite près de chez moi et qui est spécialiste de ce genre de matériel)
- Poussoir de balle (fait maison et qui se monte sur le bélier de la presse)
- Presse

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_11

Poser la balle sur le poussoir. Abaisser le levier de la presse. La balle passe à travers le recalibreur. Le diamètre des balles est ajusté et l’excédent de graisse enlevé. Les dernières traces de graisse encore présentes sur l’ogive seront enlevées une fois la cartouche terminée.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_13

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_15


Etape 3 : désamorçage / recalibrage extérieur des douilles

Lors du tir, les douilles gonflent sous l’effet de la pression des gaz. Le recalibrage extérieur permet aux douilles de retrouver leurs dimensions originales. Le désamorçage est réalisé simultanément. Ensuite, les douilles sont soigneusement nettoyées (voir les nombreux sujets sur le forum consacrés au nettoyage des douilles).

Matériel :
- Premier outil (recalibreur extérieur) muni de sa tige de désamorçage
- Shell-holder
- Rondelle plate d’épaisseur 3 mm
- Presse

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_16

Consommable :
- Graisse de recalibrage pour douilles (graisse LEE en ce qui me concerne)

Lubrifier très légèrement l’extérieur du collet de la douille à l’aide de la graisse de recalibrage. Insérer la douille dans le shell-holder. Enfiler la rondelle sur la douille. Abaisser le levier de la presse, la douille monte dans l’outil jusqu’à ce que la rondelle entre en contact avec la base de l’outil. Ramener le levier de la presse : le recalibrage est terminé.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_17

Remarque : la chambre de mon Snider est large, je ne pratique donc qu’un recalibrage partiel. En disposant une rondelle sur le shell-holder, la douille ne pénètre pas complètement dans l’outil : le corps de la douille n’est quasiment pas touché. Seul le collet est recalibré. Ainsi, les douilles sont moins sollicitées par les cycles tir / recalibrage intégral, leur durée de vie est augmentée.


Etape 4 : recalibrage intérieur du collet

Matériel :
- Deuxième outil (recalibreur intérieur)
- Shell-holder
- Presse
- Pied à coulisse

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_18

Consommable :
- Graisse de recalibrage

Le mandrin de recalibrage possède deux zones de travail :
- le recalibreur (zone cylindrique) qui permet d’ajuster précisément le diamètre intérieur du collet.
- l’évaseur (zone conique) qui permet de réaliser un léger « entonnoir » sur les lèvres du collet. Cette précaution facilite grandement la mise en place ultérieure de la balle.

Lubrifier légèrement l’intérieur collet de la douille à l’aide de la graisse de recalibrage. Insérer la douille dans le shell-holder. Abaisser le levier de la presse, la douille monte dans l’outil jusqu’à ce que le shell-holder entre en contact avec la base de l’outil. Ramener le levier de la presse : le recalibrage intérieur est terminé.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_19

Contrôle : à l’aide du pied à coulisse, mesurer la longueur totale des douilles. Pour le 577 Snider, la longueur de la douille doit être inférieure à 50,80 mm. Si cette valeur est dépassée les douilles doivent passer au case-trimer (voir tutorial sur le reformage des douilles de 577 Snider).


Etape 5 : amorçage

Matériel :
- Planchette à charger
- Amorceur pour amorce de type « Large » (amorceur fourni avec la presse LEE)
- Shell-holder
- Presse

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_20

Consommables :
- Amorces Large Rifle

Abaisser le levier de la presse, le bélier monte et l’amorceur s’incline sur le côté. Disposer une amorce dans la coupelle de l’amorceur. Insérer la douille dans le shell-holder. Remonter le levier de la presse jusqu’à arriver en butée. Abaisser le levier, faire pivoter la douille de 180° dans le shell-holder et remonter le levier à nouveau. L’amorçage est terminé.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_21

Remarque : cette procédure d’amorçage en deux temps est conseillée dans le MALFATTI pour assurer un enfoncement optimal de l’amorce.

Contrôle visuel : disposer les douilles culot en l’air sur la planchette à charger et vérifier qu’elles sont correctement amorcées.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_22

Etape 6 : chargement

Matériel :
- Planchette à charger
- Dosette étalonnée pour poudre
- Dosette étalonnée pour semoule
- Entonnoir
- Bol
- Cuillère

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_23

Consommables :
- Poudre
- Semoule
- Rondelles de carton (diamètre 14 mm)

Prendre une douille et la retourner. Insérer l’entonnoir dans le collet. Préparer une dosette de poudre soigneusement arasée. Verser la poudre dans l’entonnoir. Procéder de la même manière pour toute les douilles.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_24

Contrôle visuel : vérifier que chaque douille à reçu une dose (et une seule !!!) de poudre.

Insérer une rondelle de carton dans chaque douille.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_25

Contrôle visuel : vérifier que toutes les rondelles sont présentes

Prendre une douille et introduire l’entonnoir dans le collet Préparer une dosette de semoule soigneusement arasée. Verser la semoule dans l’entonnoir. Procéder de la même manière pour toute les douilles.

Contrôle visuel : vérifier que chaque douille à reçu sa dose de semoule. Cette vérification est capitale pour la sécurité.


Etape 7 : mise en place de la balle

Matériel :
- Troisième outil (positionneur de balle)
- Shell-holder
- Rondelle plate d’épaisseur 3 mm
- Presse
- Pied à coulisse

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_26

Consommables :
- Balles recalibrées et graissées

Insérer la douille dans le shell-holder. Enfiler la rondelle sur la douille. Disposer une balle sur les lèvres du collet. Grâce au léger évasement, la balle pénètre d’environ 2 mm dans la douille. Abaisser le levier de la presse, la douille monte dans l’outil jusqu’à ce que la rondelle entre en contact avec la base de l’outil. Ramener le levier de la presse : la mise en place de la balle est terminée.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_27

Contrôle : à l’aide du pied à coulisse, mesurer la longueur totale d’une cartouche du lot afin de vérifier que le réglage de l’outil n’a pas varié. Pour le 577 Snider, la longueur totale de la cartouche doit être inférieure à 62,74 mm.

Remarque : mon troisième outil comporte un sertisseur. Si l’on enfonce la douille entièrement dans l’outil, le sertissage est très fort et le collet sérieusement déformé. La durée de vie des douilles pourrait en souffrir. En disposant une rondelle sur le shell-holder, la douille ne pénètre pas complètement dans l’outil : le sertisseur n’est pas atteint. La balle est maintenue uniquement par la tension élastique du collet et c’est largement suffisant.


Etape 8 : finition

Consommables :
- Feuilles de papier absorbant

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_28

Enlever l’excédent de graisse sur les ogives. Essuyer soigneusement les douilles.

Rechargement du 577 Snider, 1ere partie. Tutob_29

VOILA C’EST FINI

Direction le stand…..
Revenir en haut Aller en bas
 
Rechargement du 577 Snider, 1ere partie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Documentation :: Tutoriaux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser