Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -49%
Table de cuisson induction – ROSIERES RPI2S0 ...
Voir le deal
204 €
Le Deal du moment :
MisterGoodDeal : jusqu’à -68% sur ...
Voir le deal

 

 La sécurité en reconstitution

Aller en bas 
AuteurMessage
Gauvain
cal.36
Gauvain

Nombre de messages : 49
Localisation : Osaka - Chambéry
Date d'inscription : 22/10/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyJeu 7 Déc - 14:00

Pour que la reconstitution devienne le hobby des annees 2000 (il parait d'ailleurs qu'il va vraiment le devenir), je voudrais comme il a ete brillament commence sur le Thread "hardcore", parler de la securite et des accidents en reconstitution.

Plus on en parle, plus ca se sait, moins il y aura de probleme sur le terrain.

Pour commencer, certains ne le savent pas mais utiliser la tige en reconstitution est interdite. Pourquoi ? Au debut, j'etais vraiment deg, je pensais vraiment que ca cassait tout le charme de la bataille rangee...

Mais helas dans toutes les periodes ou on se sert de fusils en poudre noire avec tige, il arrivait frequemment que dans le feu de l'action, un malheureux oubliait la tige dans le canon et fit feu sur ses adversaires...

Imaginez le drame...

Meme chose avec le drapeau, on en a vu charger la hanse en premier et planter pour de vrai le gonze d'en face avec ca...

dfgjk

D'accord la reglementation en arme est drastique mais dans la reconstitution, on doit etre encore plus severe. po^$^m
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histojapon.com
siegfried
cal.58
siegfried

Nombre de messages : 203
Age : 39
Localisation : Ried central, plaine d' Alsace
Date d'inscription : 30/12/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyJeu 7 Déc - 18:31

Je pense qu'il faut responsabiliser

je parle de ce que je connais

-règlement signé par tous

-possibilité de sanction (lègère pas de bataille) (lourde exclusion)

-pas d'armes tranchantes!!! sur un champs de bataille

-test d'aptitude rapide avant les "festivités"

-pas de personne presentant une alcoolisation trop forte ni ayant pet sur le champs de bataille


voila un minimum pour que personne ne soit blessé et que tous en profitent un max!

évidement sur un camps privé ou sur une reconstit sans bataille certaines choses peuvent être adaptées par l'organisation

mais il faut quand même faire très gaffe!
Revenir en haut Aller en bas
Jack B.
cal.44
Jack B.

Nombre de messages : 74
Age : 70
Localisation : Saint Augustine, Floride (USA)
Date d'inscription : 13/09/2006

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyJeu 7 Déc - 19:17

Si je peux me permettre de jouer l'avocat du diable quelques instants, je pense qu'un excès de zele en matière de sécurité risquerait de transformer les "reconstitutions" en "immitations".

Après tout, le plus grand risque avec un musqueton est le flash d'amorçage du pétard voisin, non ? Que doit-on faire, porter des lunettes de sécurité enveloppantes ? Et le risque d'un coup de broadsword contre un bouclier qui le fait rebondir sur les genoux, on y pare avec des coquilles de carreleur ou avec des jambières intégrales ?

Vous n'avez pas peur de finir par ressembler à des footbolleurs américains ? dia
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
cal.12
cal.12
Tourblanche

Nombre de messages : 1498
Localisation : Québec
Date d'inscription : 04/12/2004

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyJeu 7 Déc - 20:22

C'est un sujet important , surtout quand nous allons aux
USA , parfois il y a déja des avocats dans le groupe de reconstituteurs
d'en face , et encore plus dans le public . Heureusement
il y a parfois des médecins aussi cou . C'est arrivé l'été
dernier quand un copain a fait une crise cardiaque en revenant
d'un afrontement , quelqu'un a rapidement déniché un
machin électrique dans un club de golf voisin , et le médecin a fait une beau travail .
Le gars va bien aujurd'hui , mais on a eu la trouille .

C'est un problème d'avoir tant de reconstituteurs agés .....

Normalement , chaque site a ses règles , les sites fédéraux
US semblent vouloir écarter les reconstitutions historiques
mais les sites de l'état de New York sont très acceuillants .
Les règles sont disponibles avant l'évènement et chaque groupe
doit s'assurer que ses membres les connaissent , les groupes
doivent aussi avoir une assurance . Ce qui rend très difficile
la reconstitution pour les individus qui refusent de joindre
un groupe .

Et voila ! Connaisez vous le " Indian scout " raleur ?
personnage coloré des sites de reconstitution .

On est en train de monter le camp ou de manger , arrive
un type , habillé de cuir tanné au chrome et teint en brun
( y'en avait un avec un aigle dans le dos , on voyait encore
le haut du H et du D )
armés d'un " long rifle " de 1790 ( nous sommes en 1756 )
d'une pétoire a percussion ou encore a crosse de nylon .
Le chapeau varie du bonnet de raton laveur au chapeau de
cowboy agrémenté de quelques plumes et de queues de renard .
dans son cou la moité des colliers de dents d'ours de la boutique
de souvenir et je passe sur les godasse . Mais faut citer
le dream catcher sur sa poitrine .

Le gars nous décrit son personnage c'est toujours un
adopté Indien , un éclaireur ( scout ) un évadé de quelque chose
( armée , marine , travail , parents méchants , beau-père
jaloux , enlèvement par les Amérindiens , les Anglais , les
Français , les Espagnols, les pirates et même lles Turcs )
Il ne sait pas deux mots de français , pas un d'abénaki
( pas même " mocassin " , il n'en porte pas d'ailleurs )
mais il sait " tout " sur la vie en " frontier "

Bref , c'est un rebelle individualiste de la " Frontier "
ou plus simplement un accident qui se prépare .


Va s'en dire qu'on lui explique qu'on ne peut pas
l'intégrer dans nos rangs , et il s'en va tenter sa chance ailleurs.

Lundi prochain , il va aller raler que nous sommes
des ¨PC nazi " sur tout les sites W de reconstitution
et sur ceux des fan de " Last of the Mohican " que nous
l'avons viré a cause de ses chaussures , mais comme
il a une déformation du pied il ne peut pas porter autre chose
que des basket , bref nous pratiquons la discrimination
envers les infirmes .

Y'en a un qui nous avait reproché de parler français pour
exclure les bons américains comme lui .

En fait il nous arrive souvent d'incorporer des gars
sympatiques et compétents venus sans leur groupe .

S'cuzez pour la disgression , juste pour dire
qu'en plus des règles du site les groupes ont aussi
leur propre règles de sécurité interne et qu'on
a pas encore l'air de footbaleur américain ou de joueurs de hockey.

Pour éviter les lunettes de sécurité , plusieurs
" flinchent " volontairement : on vise , commence a appuyer
sur la détente , ferme les yeux , en tir a blanc y'a pas de problème .

Pour l'artillerie , les règles sont encore plus sévères
Revenir en haut Aller en bas
siegfried
cal.58
siegfried

Nombre de messages : 203
Age : 39
Localisation : Ried central, plaine d' Alsace
Date d'inscription : 30/12/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 0:38

Jack B. a écrit:
Si je peux me permettre de jouer l'avocat du diable quelques instants, je pense qu'un excès de zele en matière de sécurité risquerait de transformer les "reconstitutions" en "immitations".

Après tout, le plus grand risque avec un musqueton est le flash d'amorçage du pétard voisin, non ? Que doit-on faire, porter des lunettes de sécurité enveloppantes ? Et le risque d'un coup de broadsword contre un bouclier qui le fait rebondir sur les genoux, on y pare avec des coquilles de carreleur ou avec des jambières intégrales ?

Vous n'avez pas peur de finir par ressembler à des footbolleurs américains ? dia

Rien a voir mais quand tu tire sur un mec a 3 mètre de toi tu vise au dessus de sa tête...
quand tu frappes avec une epee tu n'y va pas comme un boeuf et tu ne vise pas volontairement genou coudes tête...
tu ne fait pas de trucs dangereux

ça nempèche pas de tirer sans lunettes ni bouchons ni de frapper avec une arme

mais faut faire gaffe!

Des cons comme le décrit tourblanche je connais aussi aussi bien dans le médiéval qu'en autres périodes
mais le coup du mec qui se dit infirme c'est un peu coton a gèrer! surtout quand en fait c'est un vrai cas social... be
Revenir en haut Aller en bas
Gauvain
cal.36
Gauvain

Nombre de messages : 49
Localisation : Osaka - Chambéry
Date d'inscription : 22/10/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 2:17

Comme cette nouvelle regle que j'approuve nous concerne tout particulierement, je tiens en debattre avec vous :

Comme vous le savez en civil-war, les cavaliers (qui sont souvent, comme on dit, demontes) ont des pistolets avec eux.

Depuis un an, on interdit d'utiliser les pistolets durant les camps.
Seul les officiers ont droit d'en porter, fusils pour le reste.

Pourquoi ?? En Novembre 2005, dans le feu de l'action un gus a tirer a bout portant avec son pistolet sur son adversaire ce qui brula une partie de son pantalon et cuisse avec. grrr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histojapon.com
Tourblanche
cal.12
cal.12
Tourblanche

Nombre de messages : 1498
Localisation : Québec
Date d'inscription : 04/12/2004

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 3:07

Je pense que les accidents les plus graves arrivent en Guerre civile
Américaine , c'est assez vraissemblable car c'était une guerre
parmis les plus meuttrière de l'histoire , bien que la majorité des
décès aient été causés par des épidémies et des empoisonnements alimentaires.

En outre , il y a beaucoup de monde sur le terrain
beaucoup plus que pour les autres périodes .

Faudrait consulter les sites web américains pour comparer
les règlements . En guerre de sept ans pratiquement toutes les
lames nues sont interdites , sauf pour les officiers qui donnent les
commandement et ne se battent pas avec . Les pistolets
et les tromblons sont interdit , sinon de façon strictement
décorative , mais de toute façon , ils étaient devenus désuets a l'époque .


Normalement les groupes font leur propre surveillance ,
les débutants sont accompagnés d'un parrain ou l'équivalent.
Dans les petites unités on se surveille les uns les autres
ne serat-ce que pour les entorses , les coups de chaleur ,
de soleil etc. Dans les gros groupes on les gars ne se connaissent
pas tous , c"est plus risqué.


Dernière édition par le Ven 8 Déc - 3:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fou-fou75
admin
fou-fou75

Nombre de messages : 84
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 24/04/2006

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 3:09

Question idiote! bolt Comment se fait l'attribution des grades? hasard de l'uniforme? ancienneté? compétence etc... ytrg
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
cal.12
cal.12
Tourblanche

Nombre de messages : 1498
Localisation : Québec
Date d'inscription : 04/12/2004

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 3:22

Ah ! grave question .

En général c'est une décision de groupe , ou encore
le fondateur se colle le role d'officier .

Le" Détachement de la Colonie " avait décidé de
rester un petit groupe , visant la qualité et non
la quantité , sous la direction d'un sergent .
Comme il fallait envoyer un gars aux réunions
d'officiers , ils ont du se nommer un capitaine ... dia


Certains groupes ont un nombre d'officiers tout a fait exagéré .

loll

Dans notre groupe de milice , le capitaine sortant nomme son successeur .
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
cal.12
cal.12
Tourblanche

Nombre de messages : 1498
Localisation : Québec
Date d'inscription : 04/12/2004

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 3:47

La quincaillerie
Le pare étincelle de bassinet ( flash guard )

http://www.trackofthewolf.com/(S(osf3tobdeft5ju554nsrk5jw))/categories/partList.aspx?catID=14&subID=172&styleID=79

Le couvre batterie ( frizzen cover )

http://www.dixiegunworks.com/product_info.php?products_id=7695

Obligatoires sur les sites de reconstitution .

Une giberne ,gargoussier , cartouchière ou sac a balles
faite de cuir , avec un rabat , pour transporter la poudre en cartouches de papier , jamais de contenants de poudre , les cornes a
poudre rigoureusement vides .

Couvrir toutes les lames , couteaux , casse-tête , épées etc. *

et très souvent .... un contenant d'eau !
Certains organisateurs craignent la déshydratation comme le diable ,
nous ça nous emm.... plus qu'autre chose , les soldats français
du XVIII e n'avaient pas de gourde , et les miliciens encore moins .
Il n'y a pas de gourde authentiquement correcte pour nous .
les copies de bouteilles de vin correctes sont lourdes , fragiles
et surtout très chères , et on risque de semer du verre brisé
sur le terrain . On finit par s'arranger quand même .


* exeption cette année , les haches pour abattre la porte du Fort Bull .
Revenir en haut Aller en bas
Gauvain
cal.36
Gauvain

Nombre de messages : 49
Localisation : Osaka - Chambéry
Date d'inscription : 22/10/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 3:56

Pour les grades se sont les assosiations qui les fournissent. En gros si tu veux du gallon, tu dois minimum venir avec une bonne dizaine de soldats (copains) avec toi. Si tu es en solo, tu ne peux etre que fantassin. nono
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histojapon.com
siegfried
cal.58
siegfried

Nombre de messages : 203
Age : 39
Localisation : Ried central, plaine d' Alsace
Date d'inscription : 30/12/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 10:55

Gauvain c'est moi qui me suis pris le tir de revolver dans la cuisse! de la végétaline en fusion!

c'était sympa

il a pas tiré a bout partant mais a 3 mètres nempèche qu'a travers le pantalon en laine et les caleçons longs ça m'a brulé...
Revenir en haut Aller en bas
Gauvain
cal.36
Gauvain

Nombre de messages : 49
Localisation : Osaka - Chambéry
Date d'inscription : 22/10/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 13:28

Ah c'etait toi !!

Incroyable la coincidence. Pour moi, + ou - 3 metres c'est a bout portant. nono
Il s'est excuse au moins ??

Au faites, tu vois qui je suis ??

La sécurité en reconstitution Pyzv9

Me voila a un autre camp. lan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histojapon.com
siegfried
cal.58
siegfried

Nombre de messages : 203
Age : 39
Localisation : Ried central, plaine d' Alsace
Date d'inscription : 30/12/2005

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 19:50

Oui je crois bien voir cou
Revenir en haut Aller en bas
timmons
cal.75
timmons

Nombre de messages : 403
Localisation : Sud
Date d'inscription : 26/04/2006

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 20:37

La sécurité est un point essentiel de la reconstitution, ce doit être le point fort de l'entrainement au point de devenir un reflexe conditionné, celui qui aura reçu un entrainement poussé dans ce domaine agira en sécurité de façon instinctive surtout au coeur de l'action où certains peuvent être troublés ou éxités et relâchent leur vigilence.

Dans mon ex-groupe d'artillerie confédérée, nous n'étions pas des êtres parfaits, loin s'en faut, par contre nous n'avons jamais eu le moindre incident de par notre rigueur au service de nos pièces, chargement du canon en 9 temps dont lavage du tube à l'eau entre chaque coup.

J'ai assisté à un accident chez des artilleurs non expérimentés du camp adverse, plusieurs erreurs consécutives ont été commises
1- le tube n'a pas été nettoyé = résidus incandescents
2- on a introduit une charge
3- un des gars a bourré la charge avec le refouloir en le tenant à pleines mains (normalement c'est du bout des doigts par dessous)

résultat : la charge s'est allumée et a fait voler le refouloir en morceaux dans notre direction passant à un mêtre au dessus de nos têtes, emportant au passage un doigt du maladroit artilleur.
Il y aurait pu avoir davantage de dégats ...
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
cal.12
cal.12
Tourblanche

Nombre de messages : 1498
Localisation : Québec
Date d'inscription : 04/12/2004

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyVen 8 Déc - 20:58

C'est dans l'artillerie qu'on voit les pires accidents.

Les gestionnaires de sites historiques d'Amérique du Nord
ont leur propre forum , confidentiel , ou sont répertoriés
les accidents de reconstitution historique ainsi que
les résultats d'enquètes de ces accidents ( et même les procès )
Certains accidents sont évitables avec un minimum de prudence
mais d'autres sont franchement bizarres , comme un mortier
( guerre civile Américaine ) qui avait tiré tout seul .
La seule explication raisonnable , mais pas prouvée ,
une étincelle de cigare , du public , portée par le vent .

Les considération de sécurité ont pesé dans la balance,
quand nous avons choisi le pierrier a boite , comme
pièce d'artillerie pour les démonstrations publiques.
Revenir en haut Aller en bas
LIFRAN
cal.36
LIFRAN

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 10/04/2007

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyLun 16 Avr - 1:04

Citation :
Comme cette nouvelle regle que j'approuve nous concerne tout particulierement, je tiens en debattre avec vous :

Comme vous le savez en civil-war, les cavaliers (qui sont souvent, comme on dit, demontes) ont des pistolets avec eux.

Depuis un an, on interdit d'utiliser les pistolets durant les camps.
Seul les officiers ont droit d'en porter, fusils pour le reste.

Pourquoi ?? En Novembre 2005, dans le feu de l'action un gus a tirer a bout portant avec son pistolet sur son adversaire ce qui brula une partie de son pantalon et cuisse avec. grrr

Quand il y a un accident il faut analyser ce qui c'est passé, avant de porter un jugement sur tel ou tel gars, et le concours de circonstance, fait aussi que le dérrapage provoque l'accident.

Il y a eu des erreurs de part et d'autre, et tout le monde n'en as pas eu conscience:

- le pistolet présentait un vice caché et il a été retiré de la circulation immédiatement, le vice n'était pas visible à l'oeil
- le chargement en tir à blanc est différent du tir à balle, et la notion de projection n'est pas facile à limiter. Ors notre nouvelle méthode de chargement à l'époque, nous évitait de mettre une bourre, mais la graisse empêchant l'enflammement des chambres en séries n'était pas de bonne composition.
- le cavalier tireur a été surpris par la charge du fantassin, qui lui n'aurait pas du lui courrir dessus à cette distance, si sa hiérarchie lui avait transmis les consignes de sécurité que j'avais fournies alors, ce qui fait que le cavalier a tirer dans les jambes et non à côté. Ceci eu égard au témoignages que j'ai finalement recueuillis.
Et Siegfried ne s'est pas rendu compte de tout, dans le feu de l'action, c'était quand même son premier camp civil war, ne l'oublions pas
- le pantalon n'a même pas été brulée, il y a plus de peur que de mal, la fibre ayant retrouvée son aspect normal, après le lavage du pantalon à l'eau froide.

Interdire au cavalier de tirer avec un pistolet, autant leur demander de ne pas faire de reconstitution. Demander de faire de la reconstitution à un infantriste sans fusil, vous verrez sa tête. Je pense que tout le monde l'a enfin compris, maintenat nous allons commencer a travailler intelligemment.

Le danger du pistolet vient de la modalité du chargement, et celà nécessite des essais. Il ne s'agit pas stupidement d'interdire le tir du pistolet, ou de le laisser à n'importe qui non plus.
Et le chargement à blanc est différent du chargement à tir à balles. Je le répète. Déjà la balle n'ai pas là....loll

En ce qui concerne l'utilisation des pistolets par les officiers, oui mais dans cette armée beaucoup de simples soldats en savent plus qu'eux.

D'autre part, les carabines courtes présentent tout autant de risque de chargement, en combat, le canon étant à hauteur de visage lors du rechargement, mais a priori celà ne dérrange personne

Le gus comme tu dit si bien, il a plus de quinze ans de reconstitution, est reconnu dans les campements pour sa prudence et son sérieux, alors je n'espère qu'une chose qu'un tel probléme ne t'arrive pas, car
j'ai déjà assité a des incidents de la sorte, avec un fusil 3 bandes, dans mon ancien régiment, et dans ton groupe, voir même un accident.
Il faut aussi être prudent pour les autres en reconstitution.
Et ce n'est pas parce qu'on est victime qu'on est systématiquement pas aussi responsable de ce qui nous arrive. L'activité est dangereuse par excellence, même si on peut éviter, on ne maîtrise pas tout.sheer
Revenir en haut Aller en bas
timmons
cal.75
timmons

Nombre de messages : 403
Localisation : Sud
Date d'inscription : 26/04/2006

La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution EmptyLun 16 Avr - 13:36

en matière de sécurité, diaboliser et interdire les revolvers ne sert à rien, un fusil est 20 fois plus dangereux à blanc, là où il a eu brûlure il y aurait eu une profonde blessure avec un fusil, doit-on interdire toutes les armes à feu pour autant, plutôt que d'interdire il faut instruire
pour ce qui est de la limitation des revolvers aux officiers en reconstitution, il ne faut pas perdre de vue qu'en reconstitution, les officiers ne sont pas nommés suite à une formation spécifique et n'ont en aucun cas les compétences d'un officier d'active, certains en savent moins que les troupes qu'ils commandent, et de toutes façons un officier au combat a autre chose à faire que tirer au revolver

tout est dans l'instruction et la mise en application des règles de sécurité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La sécurité en reconstitution Empty
MessageSujet: Re: La sécurité en reconstitution   La sécurité en reconstitution Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La sécurité en reconstitution
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Reconstitution :: Reconstitution-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser