Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -31%
Scie sauteuse sans fil Ryobi – sans batterie ...
Voir le deal
45.55 €

 

 autopsie d'un ruger old army

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude
cal.12
cal.12
Claude

Nombre de messages : 642
Age : 35
Date d'inscription : 27/08/2004

autopsie d'un ruger old army Empty
MessageSujet: autopsie d'un ruger old army   autopsie d'un ruger old army EmptySam 28 Oct - 16:22

Le ruger de l'ami foufou étant en ma possession actuellement, voici quelques photos du st grall, pas de tutorial ni d'essais en cible :

Premier contact, on voit de suite que l'on n'a pas affaire a une vulgaire copie en ferraille (c'est un peut rabaissant mais bon), mais plutôt a une véritable arme a feu construit avec des matériaux digne d'un revolver smith & wesson, avec toute la qualité de fonctionnement et de finition que peut avoir une arme moderne de qualité.

Des le sciage du canon, j'ai su que le ruger c'était un flingue un vrai !

Pas d'arête tranchante, la carcasse est micro fusé, ce qui ne n'abaisse pas ça qualité, tout l'inox utilisé est magnétique, je ne parle pas du bruit ! ce bruit de fonctionnement qui respire la qualité, c'est le premier revolver qui passe entre mes mains qui fait un si beau bruit au fonctionnement.

Le mécanisme est une amélioration des classiques C&B, en guise de ressort de doigt élévateur vous avez ça :

autopsie d'un ruger old army Dscn2750yh1.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2751kd1.th

finie les problèmes de lame cassé

finie également les acrobaties pour démonter un ressort, le ressort a spirales est monté dans un "cadre", plus précisément sur une tige qui le bloque en haut et en bas mais le laisse se débattre, a l'abattu, le ressort ne force quasiment pas (juste ce qu'il faut) ce qui permet de le démonter comme une pièce fixe en le compressant un peut.

autopsie d'un ruger old army Dscn2747cb3.th


la carcasse est équipé d'une buté de fin de course afin de caler la détente toujours au même endroit, évitant les vibrations nuisibles
autopsie d'un ruger old army Dscn2746zf4.th

aucun ressort à lame sur cette arme :
autopsie d'un ruger old army Dscn2748li0.th

le système de refouloir et d'axe de barillet, est extrêmement simple mais très efficace :
autopsie d'un ruger old army Dscn2742if3.th


l'arme est parsemé de quelques marquages, d'abord les plaquettes qui porte le logo ruger:
autopsie d'un ruger old army Dscn2741nm3.th

ensuite le barillet, et la carcasse
autopsie d'un ruger old army Dscn2740zs8.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2737nu1.th

ainsi qu'un long discours sur le dessus du canon
autopsie d'un ruger old army Dscn2743jo5.th

voila les vue d'ensemble (le guidon devrait être bronzé)

autopsie d'un ruger old army Dscn2736pv7.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2733xb2.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2745vr8.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2739yd3.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2734od2.th
autopsie d'un ruger old army Dscn2735tb7.th




l'ergonomie n'a strictement rien a voir avec un remington, en faite je dirais que c'est un mixte entre un remington 1858 et un colt SAA

la prise en main est largement supérieur a un 1858, équivalente a un colt 1860 (pas en taille mais en confort) même si je préfère ce dernier.


En résumé, le ruger est une véritable arme C&B, une machine a faire du point même si je n'est pas encore tirer avec, si le coté historique ne vous chagrine pas, n'hésitez pas en achetez un !
Revenir en haut Aller en bas
 
autopsie d'un ruger old army
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Documentation :: Tutoriaux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser