Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

 

 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN)

Aller en bas 
AuteurMessage
Old Ranger
cal.44
Old Ranger

Nombre de messages : 102
Localisation : Yvelines, Ile de France
Date d'inscription : 21/08/2005

Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Empty
MessageSujet: Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN)   Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) EmptySam 11 Aoû - 6:13

Alors, quoi de neuf me demanderez-vous ?
5h00 du matin, (c'est les vacances), je viens de terminer le remontage du Colt Whitneyville Hartford Dragoon après traitement de bronzage à froid.
Je l'avais promis aux "Colteux"... voici donc les images.

Mais au préalable, vous comprendrez bien que je ne reprendrai pas toutes les phases dans ce tutorial, vous les retrouverez dans les deux tutoriaux précédents,
ici (le plus complet) :

lien

qui vous indique le matériel nécessaire ainsi que la "technique",
et là, où je passais 6 couches du produit employé pour ce tutorial ci
(plus succinct) :

lien

Pour ce bronzage ci donc, une seule solution ou "liqueur" à passer, toujours de la maison CARTRY. La notice indique 4 couches minimum jusqu'à... ce que le résultat vous convienne et bien j'ai fais le choix d'arrêter le traitement à TROIS passages, uniquement pour la couleur...

Le Colt de départ est donc un Colt Whitneyville Hartford Dragoon de chez UBERTI, entièrement débronzé, dont le canon a été poncé assez grossièrement et même terminé à la lime fine pour lui donner cet aspect "vieillot" que vous découvrirez en fin de traitement.
C'est donc celui-ci, à l'état de départ :
Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Acierd10 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Acierd11 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Acierd12
Notons au passage que le Colt a été soigneusement dégraissé à l'acétone après débronzage.

1 - Passages successifs de la solution 'Damascus brown"
(Une seule solution à passer, une seule petite éponge fera donc l'affaire).

MAINTENANT, ATTENTION, IL FAUDRA REPETER L'OPERATION QUI SUIT 3 FOIS SI VOUS SOUHAITEZ OBTENIR LA MEME COULEUR.
Versez un peu de solution dans un petit récipient et trempez doucement le bout de l'éponge, elle ne doit pas goutter.
Badigeonnez doucement l'arme et les autres parties de l'arme que vous souhaitez bronzer, toujours dans le même sens, sans tamponner et en veillant à éviter les coulures.
Inspectez bien tous les éléments en pleine lumière pour voir si aucune zone n'a été oubliée et mettez de côté dans l'endroit le plus humide de votre domicile (moi j'ai mis tout ça dans la salle de bain, tenu par des tournevis coincés sous des piles de serviettes de toilette).
Les pièces resteront ainsi exposées à l'humidité ambiante durant 12 heures.
NOTA BENE : Vous pouvez donc, si vous en avez le temps, procédez comme c'est indiqué sur la notice CARTRY, c'est à dire, toutes les 12 heures = deux cycles par jour (matin et soir). Toujours pareil, et là, malgré les vacances, je n'ai pas eu le temps de procéder ainsi et c'est donc en fin d'après-midi que je reprenais mon ouvrage.

- Une difficulté cependant :
Lors du premier passage de produit, bien "qu'attaquant" très bien la partie canon (qui a été poncée/limée et donc plus sensible aux attaques acides), la solution semble visiblement moins "mordre" l'acier que le précédent bronzage "marron-rouge".
J'ai même rencontré une difficulté sur les parties non poncées/limées (la carcasse, les pièces du refouloir, ainsi que le barillet). Ces pièces, simplement débronzées et acétonifiées restant acier "poli", le produit ne prenait pas efficacement, formait des gouttes et le cardage effaçait la couleur superficiellement déposée avant même qu'il ne teinte le métal.
J'ai résolu ce problème en passant une couche d'acide chlorhydrique avec un coton sitôt le premier cardage effectué. Les seconds et troisièmes passages de la liqueur CARTRY se sont trouvés beaucoup plus efficaces.

Le premier passage ne vous apprendra donc rien de bien nouveau. La technique est éprouvée maintenant et je ne fais donc que glisser quelques photos :
Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 1erpas10 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 1erpas11 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 1erpas12 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 1erpas13 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 1erpas14
Ensuite et bien, vous connaissez également, huile de coude, cardage énergique mais là, pas de photo vraiment révélatrice, ce premier traitement n'ayant donné que très peu de couleur à l'ensemble.

Voici donc les images, en cours de cardage, à l'issue du deuxième passage de la solution :
Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 2epass10 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 2epass11

Puis au cours du troisième passage de la solution. Le produit prend très bien, bel aspect "rouillé" de l'engin, et cardage. C'est là que j'ai eu l'idée lumineuse de mouiller un doigt et de le poser sur une partie cardée en me disant que cet effet mouillé me donnerait l'image du résultat obtenu une fois le Colt re-huilé.
Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 3empas10 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 3empas11 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 3empas12 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 3empas13
C'est donc là que je me suis arrêté de passer le produit, me disant que le résultat escompté serait... bah ma fois... pas trop mal.

2 - Terminer le processus
Donc, 12 heures de plonge. Comme préconisé dans la notice, il faut arrêter le traitement par un trempage dans de l'eau additionnée de lessive St-Marc (toujours une grosse poignée pour 5 litres d'eau). Rien de bien nouveau non plus et maintenant que vous êtes rompu à ce type de bronzage.
Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Trempe10 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Trempe11
Puis l'on retire du bain, rinçage abondant à l'eau vive et bien sûr, un séchage méticuleux pour bien finir avant de re-huiler et de remonter.

4 - Résultat final après huilage/remontage
(Photo "dans l'état", sans le flash, juste éclairé par la lumière du jour).

Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 100_0410 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 100_0411 Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) 100_0412
Bon... c'est pas mal finalement, ça fait "rustique" mais bon, ce n'est pas un Colt 45 non plus...

Voilà, pour tout ce qui est des tutoriaux que j'ai réalisés, soyez assurés que je trouverai toujours un petit moment pour répondre à vos questions.

A bientôt donc, ici ou sur les stands.
Amicalement.
ipo


Dernière édition par le Jeu 23 Aoû - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.soundclick.com/genres/charts.cfm?genre=Country
woodsman
cal.58
woodsman

Nombre de messages : 306
Age : 73
Localisation : gard
Date d'inscription : 29/01/2005

Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) Empty
MessageSujet: Re: Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN)   Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN) EmptySam 11 Aoû - 10:42

Très intéressant!! Merci.youp
Quelqu'un a-t-il essayé le: Plum Brown barrel finish de Birchvood Casey, vendu par Track of the Wolf?
Peut-être est -il plus facile d'emploi???
cou
Revenir en haut Aller en bas
 
Bronzage à froid CARTRY Colt Whitneyville (DAMASCUS BROWN)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Documentation :: Tutoriaux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser