Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LOUP SOLITAIRE
cal.44
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Mer 16 Mai - 21:11

Bonjour,
possédant déja quelques armes de poing en PN, je devrai bientôt acheter un Pietta en cal 44, pas 36.
Il y a longtemps que je dois l'acheter d'ailleurs scratch
Ne connaissant pas bien encore cette arme, pouvez vous me donner une estimation qu'en à la précision obtenue avec ce genre de révolver ? à 25 métres bien sûr...
Bref, ses qualitées, ses défauts ect ...
Je me doute bien que ce n'est pas une arme de match et que quelques retouches seronts nécessaires pour l 'améliorer (détente par exemple) ect...

En vous remerciant par avance Wink

Bonne soirée à tous.
cou
LS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Beauregard
cal.58
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 50
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Mer 16 Mai - 21:20

Je ne peux pas trop t'éclairer sur la précision de l'arme mais...
Un 1851 navy c'est du .36 fu Le .44 est une invention made in italy...
Si tu veux un Colt army .44 prends un 1860.
Voilà c'était juste en passant...






deh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonas
admin
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 33
Localisation : Pres de Paris, et le plus souvent possible Bretagne
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Mer 16 Mai - 21:28

j'appui le conseil de Jack, c'est vrai que tant qu'a faire, autant prendre le calibre dans lequel l'arme fut originellement concue.
Cela dit, j'ai un Army 1860 .44 et donc niveau precision, tant qu'on ne maltraite pas l'arme a grands coup de charge de guerre (je le fais beaucoup be j'avoue) on fait jeu egal avec un bon 1858 standard (rester dans le noir par bon jours est envisageable quoi, voir plus si tu es doué). Apres, le systeme de visée et la carcasse ouverte peuvent deplaire car à aborder differement des Rem's et autres. Mais c'est une question de gouts. J'ai les deux types, j'aime les deux. Bon choix !! idio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOUP SOLITAIRE
cal.44
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Mer 16 Mai - 21:51

Jack Beauregard a écrit:
Je ne peux pas trop t'éclairer sur la précision de l'arme mais...
Un 1851 navy c'est du .36 fu Le .44 est une invention made in italy...
Si tu veux un Colt army .44 prends un 1860.
Voilà c'était juste en passant...
deh

Bonsoir,
cela je le sais trés bien mais je préfére le look du 51...C'est pourquoi j'ai précisé le cal.
Je connais déja les carcasses fermées.
Cela dit, Historiquement parlant il est vrai que c 'est plus conforme à l 'original.
Au pire, je prendrai un 36 bien que je préfére le 44 carcasse acier pas laiton.
Pour les charges, je charge toujours doux.
Merci déja pour ce début de posts.
@ +
LS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PREDICADOR
cal.31
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 50
Localisation : Valencia, (España)
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Mer 16 Mai - 22:25

Bonjour

lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Rider
cal.44
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : FRANCE, Haut Rhin
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Mer 16 Mai - 23:32

J' ai eu l' occasion de vider quelques barillets avec un 1851 recemment, mes impressions, poignée petite pour ceux qui ont des grandes mains, course de lacher très longue mais douce et prévisible, s' améliorerait facilement, groupements de 60/80 mm environ à 25 mètres. Le levier de refoulement dépasse de loin les 1858 et R & S en confort. La mécanique demandait à etre pas mal rodée.
J' ai été très agréablement surpris, a tous points de vue. Pas de défauts majeurs, toutefois sans démontage, juste en utilisation, barillet bien indexé, canon bien dans l' axe, le reste c' est retouchable facilement.
Petit bémol, l' eternel vernis brillant des bois, désagréable au toucher, mais facilement poncable.

cou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonas
admin
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 33
Localisation : Pres de Paris, et le plus souvent possible Bretagne
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 0:51

toujours dans le "pointillisme" les carcasses laiton de 1851 n'existe de toute façon que par la magie des fabriquants de repliques. Des copies Sudistes avaient des copies carcasses laiton, mais pas les Colt originaux... regl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaster 57
cal.58
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 63
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 1:29

+1

les aciéries étaient au nord,
au sud ils gardaient l'acier pour les canons et la mécanique de leurs copies....d'après ce que j'ai lu !
c'est pourquoi beaucoup de leurs révolvers avaient la carcasse en laiton.
( ce qui soit dit en passant ne les gênaient pas question solidité...à méditer )

Par ailleurs, je ne comprends pas qu'on appelle un Navy 1851 calibre 44 une réplique ( ? ) cette arme étant une fantaisie de fabricant
(....Pietta, il n'y a pas de ça chez Uberti ! )

Ce qui m'amène à la réflexion suivante :
Quelle différence entre un Navy 1851 cal 44 et un Ruger Old Army, aucun des deux n'étant la réplique d'une arme ayant existé ?
....d'un point de vue législatif ( ?? )
Et je ne parle même pas des SAA cap'n ball !

Le sujet a été maintes fois abordé, on fini toujours par tourner en rond de façon stérile...et énerver Claude.
C'est inutile de développer, je voulais simplement que chacun se fasse sa propre idée.

Autrement, Colt c'est beau et bon.
J'ai également un Rem 1858 (...il n'y en a pas d'autres !! ) je le trouve moins "élégant".

Bons achat, et bons tirs
cou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOUP SOLITAIRE
cal.44
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 11:50

Bonjour,


thumright

Merci à tous déja pour ces infos...

Entre le 36 et 44 c'est qu' une question de choix perso ...
Soit on se fait plaisir et on achète le modéle qui nous plaît, soit on veux "respecter" un peu plus l'histoire et on choisis un modéle adapté.
Perso je préfére la Firme Uberti moi aussi mais pour ce modéle, seul effectivement Pietta (le 1851 je précise avec canon octo) le propose en 44 je crois.
Le 1er travail que j'effectuerai, c'est de virer le vernis sur les poignées comme je l'ai fait sur mon 1858 Uberti.
Après je verrai à l'usage mais le départ sera lui aussi retravailler avec précaution je pense.
Je donnerai mes impressions après avoir recu le révolver pour être plus objectif...
Merci encore et n'hésitez pas à enrichir ce sujet avec vos expériences trés intéressantes. Wink
@ +
cou
LS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PREDICADOR
cal.31
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 50
Localisation : Valencia, (España)
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 16:25

jonas a écrit:
toujours dans le "pointillisme" les carcasses laiton de 1851 n'existe de toute façon que par la magie des fabriquants de repliques. Des copies Sudistes avaient des copies carcasses laiton, mais pas les Colt originaux... regl

Copies Colts Navy 1851, carcasse laiton



lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonas
admin
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 33
Localisation : Pres de Paris, et le plus souvent possible Bretagne
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 18:41

c'est justement en ayant cette copie griswold et gunnison (d'une marque bizarre qui n'existe plus) dans les mains, que j'ai recherché les origines des carcasses laiton ouvertes pno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonas
admin
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 33
Localisation : Pres de Paris, et le plus souvent possible Bretagne
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 18:43

qu'on se comprenne bien, ma phrase signifiait que seul des marque COPIANT les colts les avaient alors pourvu de carcasse ouverte en laiton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Beauregard
cal.58
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 50
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Jeu 17 Mai - 20:03

D'ailleurs Pietta en fait aussi :
http://www.tecmagex.com/2002/fr/shopping/guns/black_powder/pietta/1851_navy_reb_confed.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEBOU
cal.58
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 45
Localisation : Bouches du Rhone
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Lun 21 Mai - 13:32

Pour avoir un 1851 .44 de chez ASM, je me suis vite appercu en tirant que la charge .44 sollicitait trop mon arme. La baguette de rechargement tombe systematiquement à chaque tire et d'une impression generale l'arme ne semble pas faite pour ce calibre. Ceci dit, ASM ce n'etait pas du super materiel... Pour ce qui est de la precision, je dois avouer que ça tiens la route, une boite de coca à 20 metres, 1 coup sur 3 et les 2 autres tres proche.
Personnelement, je l'ai modifié pour le remonter sur une carcasse Uberti (toujours en laiton) de façon à me sentir mieux avec. Mais ça reste encore moins bien qu'un army 1860.
Conclusion. si l'arme est bien fabriquée, je pense que ça vaut autant qu'un .36 1851. ça peut completer une collection de revolver Colt's (même si on sait tous que ce modele n'a jamais exister) J'emet des reserves de solidité pour l'utilisation à terme. Je n'utilise pas le miens, il est beau dans sa boite en bois, c'est tout.
Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonas
admin
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 33
Localisation : Pres de Paris, et le plus souvent possible Bretagne
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Lun 21 Mai - 15:07

oui, je dirais aussi qu'il est preferable de prendre les .36 pour les carcasses laiton. Et dans ce calibre, je peux temoigner que le laiton suffit vraiment gun1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whiplove
cal.58
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 64
Localisation : Brumath Alsace
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Lun 21 Mai - 22:46

jonas a écrit:
c'est justement en ayant cette copie griswold et gunnison (d'une marque bizarre qui n'existe plus) dans les mains, que j'ai recherché les origines des carcasses laiton ouvertes pno

Ce sont des armes sudistes. Le Sud manquait d'acier, donc certaines de leurs copies de colt étaient à carcasse laiton et en Cal. 36 pour limiter l'usure et probablement limiter la consommation de plomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonas
admin
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 33
Localisation : Pres de Paris, et le plus souvent possible Bretagne
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Lun 21 Mai - 23:43

pour sur whiplove, et il est vrai que de toute façon le .36 leur economisait du plomb. et c'est tant mieux pour leur armes, car le .44 dans une carcasse OUVERTE en laiton avec charge de guerre.... Ca use un peu c'est obligé, du moins sur le long terme. je me souviens la marque de la repro du griswold et gunnison : ASM je crois bien... En fait ce n'est pas si inconnue... pno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whiplove
cal.58
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 64
Localisation : Brumath Alsace
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   Lun 21 Mai - 23:58

ASM = San Marco

Le grand amateur du colt navy et des ses copies sudistes était le Général de cavalerie Nathan Bedford Forrest. Engagé sur le front Ouest (Ouest des appalaches) il laissait le maniement du sabre aux cavaliers de Jeb Stuart dans l'Est.
Sa méthode de combat préférée consistait à attirer les nordistes dans une région boisée et de les engager à pied en commençant par envoyer une volée de coups d'Enfield suivie d'une attaque brutale au revolver. Ses hommes portaient au moins une paire de navy et savaient s'en servir. Dans ces conditions il battait régulièrement ses adversaires à 1 contre 2.
Ses attaques frontales étaient toujours accompagnées d'un mouvement tournant visant à détruire les convois de ravitaillement adverses et à semer la pagaille sur leurs arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44   

Revenir en haut Aller en bas
 
RENSEIGNEMENTS SUR 1851 CAL 44
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proposition de renseignements sur MAROC et TUNISIE
» renseignements courses
» Demande de renseignements
» renseignements inscription
» Renseignements turbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Armes de poing :: Révolver-
Sauter vers: