Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Martini cadet en .22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dedeparis2
cal.36


Nombre de messages : 49
Age : 72
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Martini cadet en .22   Ven 6 Juin - 22:58

Des martini cadet en calibre .30 (pour simplifier) central ont été retubées (parker rifling) en .22 annulaire. Qu'a-t-il été fait sur le levier ou le bloc de culasse pour passer de la percussion centrale à l'annulaire ? (et puis ça change l'angle de la face de la culasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Sam 7 Juin - 10:43

Question intéressante dont je n'ai pas à priori la réponse..... Mais comme j'éprouve une affection certaine pour le système Martini, je lance quelques idées.

D'abord, qu'est ce que le Parker Rifling ? C'est permettre par retubage de transformer une arme de calibre quelconque en 22 LR. Procédure :
- Le canon original de l'arme est foré à un diamètre plus grand.
- Dans cet alésage est inséré (par frettage je suppose) un tube chambré et rayé au calibre 22 LR.

Voir le lien ci-dessous :
http://www.rifleman.org.uk/A.G._and_A.J.Parker_and_%20Parker-Hale.html

Si le problème se limitait à la modification du canon, ce serait assez simple mais ce n'est pas le cas. Comme tu l'évoques dans ton message il y a le passage de la percussion centrale à la percussion annulaire. Tu oublies qu'il faut également revoir l'extracteur....

Certitude : il faut impérativement changer l'extracteur, l'extracteur prévu pour la munition de gros calibre étant trop large pour saisir le culot de la douille de 22 LR. De plus, il faut usiner un passage pour cet extracteur dans le canon.

Concernant le passage de la percussion centrale à la percussion annulaire, je pense (sans être catégorique) qu'il est impossible de gérer ce problème en abaissant le bloc de manière à ce que le percuteur central tombe en face du bourelet de la 22 LR. Je m'explique :
- Comme tu l'indiques, la face avant du bloc ne serait plus perpendiculaire à l'axe du canon. Dans ces conditions, il facile d'imaginer la tronche de la douille tirée alors que son culot est soutenu de travers.
- Plus grave, si l'on considère la cinématique de l'action Martini, il y a un problème de fermeture de la culasse. Comme te le sais, le vérouillage de la culasse est assuré par 2 doigts solidaires du levier qui agissent dans des fraisages latéraux usinés dans le bloc de culasse. Pour que le vérouillage soit assuré, il faut le bloc soit remonté "à fond". Donc, selon moi, si le bloc n'est pas en butée haute la culasse n'est pas vérouillée.

Pour s'en convaincre, une petite expérience faite sur mon boîtier Greener de type Martini :
- Essai N°1 : culasse fermée à fond et sans pression sur le levier. Si l'on appuie avec le pouce de haut en bas sur le bloc de culasse il est impossible de l'ouvrir. La culasse est vérouillée.
- Essai N°2 : culasse abaissée de 3 mm et sans pression sur le levier. Si l'on appuie avec le pouce de haut en bas sur le bloc de culasse celui-ci s'abaisse facilement. La culasse n'est plus vérouillée. DANGER.

Conclusion : pour moi et sans être catégorique (je me répète), il est impossible voire dangereux de modifier la cinématique du système Martini afin d'utiliser le percuteur central pour faire partir de la 22 LR.

Alors la question subsiste comment ont-ils fait ?

Je ne le sais pas de manière certaine cependant on peut imaginer quelques pistes :
- L'insert posé dans le canon lors du retubage n'est pas foré de manière concentrique mais avec une excentration d'environ 3 mm. Ainsi, le percuteur tombe en face du bourelet de la 22 LR. C'est envisageable car, de nos jours, Lothar Walther fabrique des tubes rayés présentant une excentration....
- La face avant du bloc de culasse est percée d'un 2eme trou de passage de percuteur. Le percuteur original est remplacé par un percuteur excentré. On peut même imaginer que le premier trou de passage du percuteur soir rebouché par un point de soudure....
- ......

Comme il est écrit dans la pub Parker Hale, 50 000 Lee Enfield ont été tranformés en 22 LR par le système Parker Rifling. Au delà du retubage lui-même, la tête de culasse a du être changée. Elle porte, à ma connaissance, un extracteur adapté au 22 LR et un percuteur excentré.
Revenir en haut Aller en bas
dedeparis2
cal.36


Nombre de messages : 49
Age : 72
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Martni cadet   Dim 8 Juin - 1:19

Merci beaucoup pour cette co réflexion. Une solution consiste à mon sens à retailler la face àvant (plus facile que de recharger) de façon à corriger l'angle, quitte à avoir une feuillure diffé(rente, mais il faut aussi chager la longueur des "oreilles" du levier qui assure le vérouillage.

Cela dit , tant qu'à reforer un tube bien droit, remmettre un insert, refaire un extracteur ad hoc complet (une pièce déjà pas mal), ce qui représente pas mal de travail déjà on n'est peut-être plus à ça près pour changer et bloc de culasse et levier (on peut toujours récupérer la fermeture derrière le percuteur, le ressort et peut être le percuteur à condition de le retailler un poil !

Il y eut des époques où la main d'oeuvre était pas chère et où on reculait pas devant le travail.

C'est rien à côté du fusil Charlston à partir du lee enfield ni de la transformation en semi auto du bon vieux 07/15.

Merci pour la quantité produite qui peut justifier l'investissement dans l'outillage pour faire les pièces nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
cal.31


Nombre de messages : 16
Age : 37
Localisation : 13
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Dim 15 Juin - 22:31

Salut !

Un élément de réponse doit se trouver ici :

http://www.rifleman.org.uk/Parker-Hale_CMT_rifles.htm

Sur une des photos de profil on voit bien que l'avant du bloc n'affleure pas les bords du boîtier, comme s'il ne remontait pas complètement.

J'ai une CMT2 que je vais examiner de près à l'occasion.

A++
Raphaël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
cal.31


Nombre de messages : 16
Age : 37
Localisation : 13
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Mer 18 Juin - 18:39

Re !

Quelques photos de ma CMT2.



















Si je vois que cela intéresse, je verrais pour me farcir un démontage complet pour plus de photos, car bien que simple cela reste fastidieux et je n'ai pas envie de le faire pour rien...

A++
Raphaël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dedeparis2
cal.36


Nombre de messages : 49
Age : 72
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Mer 18 Juin - 19:51

A raphaël :

merci pour les belles photos mais je pense qu'il s'agit pour ta carabine d'un mécanisme de "gros" martini, il y a l'indicateur d'armement et surtout le bloc de mécanisme n'est pas détachable en un ensemble du bloc extérieur. Les cadets avaient un bloc de mécanisme détachable par enlèvement d'une vis en bas et avant du boîtier, l'arrière tenant par un tenon s'engageant dans une mortaise du boîtier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
cal.31


Nombre de messages : 16
Age : 37
Localisation : 13
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Mer 18 Juin - 20:15

Re !

La base de la CMT2 est effectivement un Martini Henry MkII ou MkIII (MkIII pour la mienne), mais en dépit de la différence d'assemblage de la mécanique au boîtier la problématique est la même, passer d'une percussion centrale à une percussion annulaire, le changement de calibre se faisant par retubage (parker- rifling). Si les Martini Cadet en .310 ont été convertis en .22LR par Parker- Hale, il y a alors fort à parier que c'est la même méthode qui a été employée Wink

A++
Raphaël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dedeparis2
cal.36


Nombre de messages : 49
Age : 72
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Sam 21 Juin - 0:20

Il y a déjà une piste à vérifier qui est de savoir si la percussion se fait en haut ou en bas de l'étui de .22. Ta photo (je me permets de tutoyer) irait dans le sens du bas si le bloc est plus bas.

J'ai loupé des mécanismes à percussion centrale, en fait j'en avais commandé un chez Numrich, qui en avait, le célèbre vendeur de tout d'occasion qui a changé de nom et est devenu gun parts je crois, et il ne m'est jamais arrivé. Il y a bien longtemps de cela, encore après certes l'époque où l'on se faisait livrer par la poste un canon de la bonne maison delcour en Belgique (toute une époque!) Mon but était de faire ce que les américains ont fait avec les cadets, des varmints en .22 hornet ou autre wildcats en repartant d'un boîtier de cadet.

Sur tes photos on a l'impression qu'ils ne se sont pas embêtés pour l'extracteur et ont mis une barre pour passer du gros trou du .577/450 à la .22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
cal.31


Nombre de messages : 16
Age : 37
Localisation : 13
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   Sam 21 Juin - 15:26

Re !

La percussion se fait bien en bas, l'extracteur porte d'ailleurs les stigmates de percussions à vide... L'extracteur, justement, m'acvait semblé être une "nouvelle" pièce et non pas une adaptation de celle d'origine, de mémoire c'est le seul élément qui soit dépourvu de la pléiade de poinçons d'épreuve ou du War Department. Il me semble également qu'il n'était pas bronzé. Je vais voir pour faire un démontage complet ce week-end, pour prendre des photos de détails, si tu veux des vues particulières c'est le moment Wink

A++
Raphaël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richelieu
cal.44


Nombre de messages : 66
Age : 80
Localisation : Bretagne 22
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: percussion anulaire/centrale   Sam 26 Juil - 21:20

Salut a tous.j ai transforme 3 ou 4 systemes Martini de centrale en anulaire en taraudant l orifice central et en reperçant apres introduction d une mince tige filetee et etamage.pour centrer le nouveau passage du percuteur ,il suffit d une rondelle au diametre du culot 22 ou 9 FLB comportant un trou central .Dans ce trou (du meme diametre que le trou central) on glisse un axe quelconque cela permet de tracer un cercle ou se situera le nouveau perçage.Pour percer ,il faut une bonne perçeuse a colonne et un tres bon etau .Je vais faire des croquis et les envoyer A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richelieu
cal.44


Nombre de messages : 66
Age : 80
Localisation : Bretagne 22
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: cadet en 22   Sam 16 Aoû - 0:12

Bonjour, un petit croquis vaut un long discourt(Napoleon1er) En esperant vous etre utile A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martini cadet en .22   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martini cadet en .22
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bauné (championnat départemental cadet)
» KARTING CADET TONY CART A VENDRE
» [FITA STAR] Championnat du Monde Cadet junior 2006
» Course Cholet cadet le 15/03/2009
» Redon 13 avril 2008 cadet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Armes longues :: Cartouche-
Sauter vers: