Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrêtoir de barillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hebe
cal.31


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Arrêtoir de barillet   Dim 9 Déc - 12:56

À quoi correspond cette piece? Est-ce celle qui vient se loger dans les creux, en avant des cheminées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeppesen
cal.12
cal.12


Nombre de messages : 691
Localisation : Haut de Seine
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Dim 9 Déc - 13:02

la partie "visible" de l'arrêtoir de barillet est bien le "téton" métallique qui sort , dans la partie basse de la cage de barillet, pour venir se loger dans les "creux" du barillet, en avant des cheminées, comme tu dis.

c'est ce qui permet au barillet de s'arrêter avec une "chambre" pile poil (normalement) face à l'axe du canon, et de présenter la cheminée face au chien, de l'autre coté.

si tu démontes ton arme (au niveau du pontet, queue de détente) tu verras que cette pièce, munie d'un axe qui est près de celui de la queue de détente, se termine par une expèce de fouche coudée munie de 2 "dents" parallèles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebe
cal.31


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mar 11 Déc - 17:09

D'accord, merci. Et c'est cette pièce qui laisse une trace d'usure sur tout le tour du barillet? Elle frotte en continu, ou ça peut se régler?


Dernière édition par le Mar 11 Déc - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
W.EARP
cal.58


Nombre de messages : 205
Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mar 11 Déc - 17:53

Lorsque tu armes ton chien au premier cran elle devrait logiquement s'effacer pour se remettre en poition sortie lorsque tu arrives au second cran. C'est à ce moment que tu entends le second petit clic immédiatement suivi par un troisième clic qui t'annonce que le barillet est verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebe
cal.31


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mar 11 Déc - 18:48



Voici ce que je veux dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeppesen
cal.12
cal.12


Nombre de messages : 691
Localisation : Haut de Seine
Date d'inscription : 20/10/2004

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mar 11 Déc - 20:48

oui, c'est cette pièce qui laisse sa marque sur le pourtour du barillet

marque disgracieuse mais presque inévitable, sauf à avoir un ressort d'arrêtoir bien "réglé", qui laisse l'arrêtoir s'effacer correctement lors de la rotation du barillet, pour ne ressortir qu'au "bon moment" dia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEBOU
cal.58


Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Bouches du Rhone
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mer 12 Déc - 1:47

En effet,
Sur votre revolver, il y a surement un ressort bilame qui plaque cette came de barillet (l'arretoir). En vissant plus ou moins fort le ressort bilame on agit sur la force de la came.
si peu serré "le téton" de la came (partie qui se loge dans l'encoche du barillet) est si faible qu'il ne laissera que très peu de marque sur le barillet, mais ce dernier ne sera pas bloqué par le téton. Ce qui posera un problème à l'armé, (le barillet peut continuer à tourner, et ne pas axer la cheminée correctement devant la frappe du chien) ou une fois le coup de feu tiré, le barillet peut tourner un peu sous l'effet de l'explosition.
Si trop serré, la came est maintenue avec force, et le téton à peine à s'effacer au 1er cran. Le barillet frotte plus et la marque est plus vite présente. En revanche, la synchronisation des positions idéales cheminées-percussion est optimale.
En conclusion, c'est la raison pour laquelle il est necessaire de doser quand on visse le ressort de came.
Comme le disait simplement Jeppesen:
Citation :
marque disgracieuse mais presque inévitable, sauf à avoir un ressort d'arrêtoir bien "réglé", qui laisse l'arrêtoir s'effacer correctement lors de la rotation du barillet, pour ne ressortir qu'au "bon moment"

Ensuite, il est possible d'adoucir le téton et l'ajuster pour qu'il laisse moins de trace sur le barillet, en vérifiant s'il n'est pas trop long ou trop large ou encore trop haut. Mais pour cela, il vaudrait mieux être certain de son coup. Je crois qu'il y a un post à ce sujet ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebe
cal.31


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mer 12 Déc - 18:20

Donc, même, ou plutôt surtout, sur une arme neuve, il sera nécessaire ou utile de démonter, meuler, arrondir les pièces en mouvement, en faisant attention à me pas ôter trop de matière. Bien, ça va occuper. Je trouve dommage de rayer les pièces comme sur la photo. Que l'arme se patine, d'accord, qu'elle prenne un aspect négligé, c'est dommage.
Un tournevis est donc loin d'être le seul outil utile avec ces engins.

Ensuite, il est possible d'adoucir le téton et l'ajuster pour qu'il laisse moins de trace sur le barillet, en vérifiant s'il n'est pas trop long ou trop large ou encore trop haut. Mais pour cela, il vaudrait mieux être certain de son coup. Je crois qu'il y a un post à ce sujet ...

Cherché partout, pas trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Straight Ahead
cal.44


Nombre de messages : 74
Age : 31
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Mer 12 Déc - 18:29

Hebe a écrit:
Donc, même, ou plutôt surtout, sur une arme neuve, il sera nécessaire ou utile de démonter, meuler, arrondir les pièces en mouvement, en faisant attention à me pas ôter trop de matière. Bien, ça va occuper. Je trouve dommage de rayer les pièces comme sur la photo. Que l'arme se patine, d'accord, qu'elle prenne un aspect négligé, c'est dommage.



Il ne faut pas que tu t'inquiète pour ça, car au même titre que la patine de ton arme, la fameuse rayure du barillet est un peu son vécu, une trace inévitable qui prouve qu'elle vit entre tes mains ... En aucun cas elle ne seras révélatrice d'un manque d'entretien ...

J'éviterais de trop toucher à cette pièce qui doit rester telle qu'elle est si ton arme marche correctement, c'est une des pièces les plus importante qui soie dans la sécurité de ton arme.

A bon entendeur
bih
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrêtoir de barillet   Aujourd'hui à 20:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrêtoir de barillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'utilisation de la martingale comme "cadre"
» bien posé un colet
» Comment préparer les collets ?
» Les deux font la paire...
» Collet pour renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Armes de poing :: Révolver-
Sauter vers: