Les armes à poudre noire


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 carcasse laiton ou acier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
red_west
cal.44


Nombre de messages : 56
Localisation : Alsace, Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 16:46

salut,
j'ai cherché sur les différents post mais je n'ai rien trouver à ce sujet. Est ce que quelqu'un peut me dire comment différencier une carcasse en laiton d'une carcasse en acier? J'ai un remington 1858 bronzé.

Merci pour vos réponses.

Amicalement

Red_West
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bat
cal.58


Nombre de messages : 236
Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 16:50

Théoriquement, l'acier est magnétique, au contraire du laiton. Passe un aimant. Si ça accroche, c'est de l'acier. Habituellement, on ne bronze pas le laiton, non?

Là ou ça se complique, c'est quand on veut différencier un laiton "blanchi" d'un acier inox pno Certains aciers inox seraient quasiement a-magnétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red_west
cal.44


Nombre de messages : 56
Localisation : Alsace, Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 16:56

Je te remercie pour ta réponse. Donc si on bronze pas le laiton c'est un acier je pense. Je demande ça car j'aimerai acheter la conversion. Ou un SAA je sais pas encore. Si j'ai bien compris sur une arme carcasse laiton, il doit etre de couleur jaune comme sur le texas c'est bien ça?

Red_West
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bat
cal.58


Nombre de messages : 236
Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 17:17

red_west a écrit:
Je te remercie pour ta réponse. Donc si on bronze pas le laiton c'est un acier je pense. Je demande ça car j'aimerai acheter la conversion. Ou un SAA je sais pas encore. Si j'ai bien compris sur une arme carcasse laiton, il doit etre de couleur jaune comme sur le texas c'est bien ça?

Red_West

Disons que ça mérite vérification quand même ^^ Je ne suis pas sur du sens de ta phrase. Si la pièce est bronzée, c'est à priori qu'elle est en acier, ça doit etre ça.

Le laiton peut etre d'une autre couleur que jaune, hein. Il peut etre nickelé, chromé... Mais je n'ai pas encore vu de laiton bronzé ou jaspé.

Généralement les fabricants précisent si la carcasse est en laiton (brass frame). Et je n'ai pas connaissance de SAA à carcasse laiton. Des remington, oui, mais pas de SAA. Déjà que acier ça pete, alors laiton, j'imagine pas... C'est qu'un SAA actuel est destiné à tirer à psf!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red_west
cal.44


Nombre de messages : 56
Localisation : Alsace, Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 17:29

Je me suis mal exprimé. Je voudrai soit m'acheter la conversion du Rem ou un SAA (pas en laiton lol, le vrai, enfin une réplique).
La différence entre bronzé, nickelé et jaspé c'est quoi?

Red_West
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bat
cal.58


Nombre de messages : 236
Age : 33
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 17:48

Ah! Là, c'est plus clair.

Les conversions sont explicitement plus que déconseillées par les fournisseur pour les armes à carcasse laiton.

Bronzé: recouvert d'une couche de bronze qui protège de l'oxydation. Le bronzage actuel de base est noir. Le bronzage "historique" est bleuté. Uberti arrive a faire un bronzage bleuté qu'on dit très joli (jamais vu en vrai, peut pas dire)

Nickelé: couche de nickel (blanc qui brille!) protège aussi très bien de l'oxydation. Réputé plus fragile que le bronzage et moins facile à réparer. Très joli.

Jaspé: traitement de surface compliqué avec un genre d'acide, je crois. Motifs aléatoires, couleurs variables d'un jaspage à l'autre, très joli aussi. On ne jaspe pas barillets et canon (du moins j'en ai pas vu), je suppose que l'acier doux dont ils sont fait diffère de l'acier utilisé pour la carcasse et la platine. Enfin, il doit y avoir une raison quelque part...

Tout ça est surtout question de gout personels, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mountain54
cal.12
cal.12


Nombre de messages : 605
Age : 99
Localisation : bouillabaisse,pastis
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 18:36

On ne jaspe pas barillets et canon (du moins j'en ai pas vu), je suppose que l'acier doux dont ils sont fait diffère de l'acier utilisé pour la carcasse et la platine. Enfin, il doit y avoir une raison quelque part...



le jaspage se fait au feu...donc risque de fragilisation...




bih
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude
cal.12
cal.12


Nombre de messages : 642
Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 19:13

Attention quand tu dit que le bronzage est une application de "bronze", le bronze est un dérivé du laiton, et n'a rien a voir dans les bronzages d'on l'on parle, ça complique encore plus les choses !

-le bronzage est une oxydation contrôlé de l'acier (non inox), on le fait "rouiller" avec des produits corrosif spéciaux, qui noircisse, bleuisse l'acier pour le protéger des éléments extérieurs

-le jaspage est une couche dur, une "écorce" sur l'acier ayant deux utilités

l'esthétisme et la dureté en surface, le jaspage se faisait jadis en "corroyant" l'acier, cet a dire en augmentant le pourcentage de carbone en surface pour le rendre dur dehors et mou dedans (c'est une des utilisations), on appelle aussi cette technique plus communément une cémentation, l'acier qu'on jaspe subit beaucoup plus qu'une "flamme", il passe à la forge ou chauffé au rouge on le baigne dans divers composé, de la corne, de l'os, de la poudre spéciale, afin de "carburer" ça surface, ensuite on le trempe ou non selon l'utilisation, le jaspage de nos répliques est entièrement esthétique, il se fait en trempant le métal a chaud dans un bain de cyanure de potassium ... (et on peut le faire aussi sur les autres pièces moins dur que la carcasse)

Ce jaspage n'est pas destiné à un travail de friction, c'est pour cela qu'on ne l'applique que sur des pièces passives, (le jaspage "historique" était destiné a rendre "moins malléable" la carcasse) mais le barillet et le canon n'ont pas besoin de ce traitement, une simple trempe suffit si l'on désire avoir des pièces solides, en règle général on préfère avoir un canon et un barillet apte a se déformer en cas de surpression, de plus il est extrêmement dur de tremper des pièces foré.


Le nickelage se fait par électrolyse, sur les repliques, quand c'est nickelé, cela veut dire sauf exception de marque, qu'il y a du laiton dessous, par simple économie ... Si tu dois prendre un bon pétard, je te conseillerais de le choisir bronzé noir (le bleu ne tiens pas) avec ou sans jaspage de la carcasse ce n'est pas important

Le laiton c'est jaune, quand c'est nickelé, c'est en laiton en dessous, quand c'est noir c'est de l'acier normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red_west
cal.44


Nombre de messages : 56
Localisation : Alsace, Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 20:16

Merci pour vos réponses.

Je crois que c'est bien une carcasse acier que j'ai.

Red_West
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ICHIBAN14
cal.44


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Ven 27 Juil - 21:34

Claude a écrit:
Attention quand tu dit que le bronzage est une application de "bronze", le bronze est un dérivé du laiton, et n'a rien a voir dans les bronzages d'on l'on parle, ça complique encore plus les choses !

-le bronzage est une oxydation contrôlé de l'acier (non inox), on le fait "rouiller" avec des produits corrosif spéciaux, qui noircisse, bleuisse l'acier pour le protéger des éléments extérieurs

-le jaspage est une couche dur, une "écorce" sur l'acier ayant deux utilités

l'esthétisme et la dureté en surface, le jaspage se faisait jadis en "corroyant" l'acier, cet a dire en augmentant le pourcentage de carbone en surface pour le rendre dur dehors et mou dedans (c'est une des utilisations), on appelle aussi cette technique plus communément une cémentation, l'acier qu'on jaspe subit beaucoup plus qu'une "flamme", il passe à la forge ou chauffé au rouge on le baigne dans divers composé, de la corne, de l'os, de la poudre spéciale, afin de "carburer" ça surface, ensuite on le trempe ou non selon l'utilisation, le jaspage de nos répliques est entièrement esthétique, il se fait en trempant le métal a chaud dans un bain de cyanure de potassium ... (et on peut le faire aussi sur les autres pièces moins dur que la carcasse)

Ce jaspage n'est pas destiné à un travail de friction, c'est pour cela qu'on ne l'applique que sur des pièces passives, (le jaspage "historique" était destiné a rendre "moins malléable" la carcasse) mais le barillet et le canon n'ont pas besoin de ce traitement, une simple trempe suffit si l'on désire avoir des pièces solides, en règle général on préfère avoir un canon et un barillet apte a se déformer en cas de surpression, de plus il est extrêmement dur de tremper des pièces foré.


Le nickelage se fait par électrolyse, sur les repliques, quand c'est nickelé, cela veut dire sauf exception de marque, qu'il y a du laiton dessous, par simple économie ... Si tu dois prendre un bon pétard, je te conseillerais de le choisir bronzé noir (le bleu ne tiens pas) avec ou sans jaspage de la carcasse ce n'est pas important

Le laiton c'est jaune, quand c'est nickelé, c'est en laiton en dessous, quand c'est noir c'est de l'acier normal.

Attention au cyanure de potassium, il est très dangereux surtout à 800 °
Je n'invente rien et je fais un copier collé ci dessous d'un article.

Le ciselage du métal se retrouve sur des pièces apposées en bouts de crosse, sur les côtés ou le dessus du fusil. Lors de notre rencontre, Sébastien se concentrait sur la bascule, élément important de l’arme où les canons s’encastrent. La pièce arborait une riche ornementation périphérique laissant place en son centre au dessin d’un superbe mouflon aux cornes impressionnantes. En gravure sur métal, les techniques sont généralement les suivantes : la gravure en taille-douce, une gravure légère faite à l'échoppe ou au burin ; la gravure en fond creux où les sujets se détachent en relief sur le fond ; la ciselure, véritable sculpture en ronde bosse ou en reperçage ; l'eau-forte, un relief plus ou moins accentué obtenu par attaque à l'acide ; l'incrustation, placement dans le support de métaux précieux (or, argent) ; la damasquinure, le placage superficiel de métaux précieux ; la fonderie de garnitures en laiton, en bronze, en argent, voire en or et enfin l'estampage, la mise à forme et le découpage à l'emporte-pièce. Sébastien travaille d’abord l’ornementation de la pièce en la recouvrant d’un film gras où il dessine ses motifs au crayon. Ensuite la pointe sèche incruste le dessin sur l’acier. Puis vient la phase du tracé au marteau et au burin. Enfin la pièce sera confiée à un artisan trempeur qui la plongera dans un bain de cyanure de potassium chauffé à 800 degrés dans lequel l’acier va rendre son carbone en surface en lui assurant solidité et protection contre la corrosion. La pièce sera ensuite trempée et refroidie dans l’eau, ce qui lui apportera des nuances irisées qui seront finalement atténues par un repassage à l’acide chlorhydrique. Cette nouvelle technique remplace le jaspage à l’ancienne où les pièces étaient trempées dans une solution de poudre d’os et de cuir portée à température, technique utilisée encore de nos jours pour des pièces de qualité exceptionnelle. Certaines créations peuvent être rehaussées de fils d’or marquetés puis polis, voire d’incrustations de pierres précieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Slim" Pete
cal.75


Nombre de messages : 446
Localisation : St-Etienne
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   Sam 28 Juil - 17:45

Sans oublier non plus la finition Blanche, acier poli, avec un nettoyage correct, l'oxydation devient légende improbable.
cou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: carcasse laiton ou acier   

Revenir en haut Aller en bas
 
carcasse laiton ou acier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paire de Colt 1849 cal 31 carcasse laiton
» Carcasse laiton Uberti 1851 Army (1974) + mécanisme - apte au tir -
» Où acheter des tubes acier ou Inox ?
» les bonnes baguettes pour la brasure
» Bulle anti-intempéries en structure acier + carbone + Tiveck tendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les armes à poudre noire :: Armes de poing :: Révolver-
Sauter vers: